Marché HLM: Mariama Camara vole deux coupons de tissus qu’elle dissimule entre ses jambes

by amadou

Mariama Camara a été traînée hier devant la barre des flagrants délits de Dakar pour des faits de vol en réunion. Cette prévenue de 46 ans s’était rendue au marché Hlm, dans la boutique d’Ousmane Diagne où elle a volé deux coupons de tissu qu’elle avait minutieusement cachés entre ses jambes. Heureusement pour elle, la juge a été clémente en la condamnant à 3 mois avec sursis.




Il est fréquent à la veille des fêtes que des femmes volent des tissus entre autres biens dans des magasins à Dakar. Là, comme nous sommes de plain-pied dans les préparatifs de la Tabaski, bon nombre de chapardeuses prennent d’assaut ces boutiques et se font passer pour des clientes venues pour des achats. Mais, elles sont juste-là pour distraire les tenanciers de ces boutiques, guettant une opportunité pour s’emparer de leurs marchandises avant de disparaître dans la nature. C’est le cas de Mariama Camara. Cette dernière n’a rien trouvé de mieux que d’aller dans la boutique du nommé Ousmane Diagne, au marché Hlm, où elle a volé deux coupons de tissu qu’elle a réussi à dissimuler entre ses jambes.
Heureusement, le commerçant, très vigilant, l’a vue. Il a ainsi récupéré les tissus et l’a traînée en justice.
Inculpée en même temps que Tina Chaloud pour des faits de vol en réunion, elles ont été placées sous mandat de dépôt le 5 juillet dernier. Traînée devant la barre des flagrants délits de Dakar hier, la prévenue Tina Chaloud a réfuté ces faits: «j’étais à l’intérieur de la boutique et les deux coupons de tissu étaient par terre. C’est le monsieur qui me les a montrés. J’accompagnais juste Mariama pour qu’elle achète des tissus au marché Hlm. Elle avait par-devers elle 200.000 F Cfa pour acheter les tissus qu’on appelle ‘’Macky Sall’’ chez nous».
Appelée à la barre, Mariama Camara, 46 ans, a expliqué au tribunal qu’elle avait caché entre ses jambes les deux coupons qu’elle avait volés dans ledit magasin. Ce, avant qu’elle ne les laisse tomber par terre lorsque le tenancier du magasin l’a prise en flagrant délit. Cependant, elle a disculpé son acolyte Tina Chaloud. Mariama Camara a précisé que cette dernière n’était pas au courant de ses errements. Pour demander la clémence du juge, elle s’est agenouillée, en pleurs et les bras tendus, devant le prétoire. Faisant ses réquisitions, le représentant du procureur a demandé l’application de la loi contre les prévenues. Avocat des deux dames, Me Bamba Cissé de la défense a sollicité la relaxe pure pour Tina Chaloud et une application bienveillante de la loi contre Mariama Camara après la disqualification des faits de vol en réunion en vol simple. Fort heureusement, le tribunal l’a suivi dans ses plaidoiries en relaxant Tina Chaloud avant d’infliger la peine de 3 mois de prison assortis de sursis à Mariama Camara après la disqualification des faits.

Fatou D. DIONE


 LES ECHOS

You may also like

1 comment

Bakar SECK 16 juillet 2021 - 5h32

Amadou, soutoura tmt

Reply

Leave a Comment