Youssou Touré n’oubliera jamais ce geste de Marième Faye et présente ses excuses à…

Youssou Touré n’oubliera jamais ce geste de Marième Faye

En présentant ses excuses, samedi à son domicile, après ses attaques contre le chef de l’État et sa famille, suite à son éviction du gouvernement, l’ex-secrétaire d’État Youssou Touré s’est dit d’autant plus peiné qu’il a toujours bénéficié de la bienveillance de la Première dame, Marième Faye.
La preuve par cette anecdote que Touré assure n’avoir jamais racontée. «Je ne l’ai jamais dit à personne, prévient-il. Il m’est arrivé d’être malade au point de ne pouvoir me tenir debout. Informée, madame Marième Faye Sall a volé à mon secours par une prise en charge totale qui m’a permis de me faire soigner en Tunisie. Je n’oublierai jamais cet acte de la Première dame et je ne cesserai de lui rendre hommage et de prier pour elle, car elle est utile au peuple sénégalais.»
Youssou Touré martèle : «Je sais de quoi je parle, car à plusieurs reprises, j’ai eu à lui recenser des femmes de Pikine en état d’indigence qu’elle a eu à aider avec efficacité et discrétion.»

Auteur: Source : L’Observateur –

Youssou Touré présente ses excuses à Macky Sall

L’ex-secrétaire d’État Youssou Touré, qui avait vertement attaqué le chef de l’État après qu’il a été écarté du gouvernement lors du dernier remaniement, est revenu à de meilleurs sentiments. Samedi à son domicile, au milieu d’une dizaine de ses proches, il a présenté ses excuses au Président Macky Sall et à sa famille, mettant sa saillie sur le compte de l’erreur et de la colère.
Il dit : «Comme le disait Youssou Ndour, mon chanteur préféré, nul n’est infaillible. Je reconnais avoir émis des propos discourtois envers le Président Macky Sall et les membres de sa famille. Je leur présente mes humbles excuses ainsi qu’au peuple sénégalais et à l’ensemble des membres du gouvernement. J’avoir eu tellement mal que je suis resté 4 jours sans pouvoir dormir.»
Aussi, considérant qu’il est «source de problèmes», Youssou Touré a demandé au chef de l’État, président de l’Apr, de la décharger de la coordination du Réseau des enseignants apéristes qu’il dirige.

Auteur: Source : L’Observateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.