Yékini : « Mon regret c’est de n’avoir pas laissé un digne successeur à Ndakaru »

L’ancien Roi des arènes, Yahya Diop dit Yékini a fait part, dans un entretien publié dans le quotidien, l’Observateur de ce lundi de son regret de n’avoir pas laissé un successeur digne de ce nom dans son écurie Ndakaru.

« Effectivement, mon regret c’est de n’avoir pas laissé un digne successeur à Ndakaru », a déclaré l’ancien champion de lutte resté 15 ans sans connaître la défaite dans la lutte avec frappe.

« C’est facile de trouver des lutteurs mais avoir un vrai champion, c’est là le problème », a expliqué le champion de lutte à la retraite qui veut rendre à la lutte les honneurs qu’elle lui a donnés.

Nommé Ambassadeur, Yékini qui n’a pas pu passer son bac arabe à cause des moyens financiers limités de sa famille, veut aller dans les contrées les plus reculées pour véhiculer « un message de détermination et d’estime de soi » aux jeunes.

Et le plus grand combat du néo retraité à l’âge de 43 ans, ira au-delà de l’éducation. « Ce message ne va pas seulement se limiter à l’éducation. Je compte toucher toutes les couches de la société », a-t-il ajouté dans ce long entretien.

APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *