Vidéo – Louga : Suite du contentieux entre l’élève et son prof tabassé

Pour assainir et pacifier l’environnement scolaire du CEM Artillerie de Louga pollué par une bagarre entre un élève et son professeur qui avait porté plainte, des actions de médiations ont été menées par l’administration, l’inspection d’académie et les parents d’élève.Malgré tout, le G7, à travers sa représentation départementale, en accord avec le conseil de discipline de l’établissement, a tenu à exclure l’élève. Au cours de l’Assemblée Général convoquée à cet effet ce vendredi 29 novembre 2019, le G6, par la voie de Serigne Bassirou DIOUF, « tient à appliquer la mesure, après avoir épuisé toute la procédure normale en vigueur dans les écoles. Car il n’est pas admissible de tolérer un tel comportement qui pourrait pousser d’autres élèves à la rébellion. La répétition d’un tel geste est aggravée cette fois-ci par une plainte de l’élève et de ses parents contre M. DIOP. Malgré les excuses présentées par la famille concernée. A cette occasion, le corps professoral a évoqué d’autres maux, dont souffre le CEM, notamment la divagation d’animaux, l’absence de mur de clôture, le désenclavement de l’école et le défaut d’éclairage public avec tous les risques d’agression. Après un débrayage le mercredi suivi d’une journée morte ce vendredi, le G7 n’exclut pas d’impliquer dans sa lutte les départements de Kébémer et de Linguère. La hiérarchie nationale du G7 suit de très près ce problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.