Vidéo – Fonds pour Pastef : “Rewmi Coumba am ndeye la ak coumba amoul ndeye” (Oustaz Makhtar Sarr)

La levée de fonds pour Pastef de Ousmane Sonko et le communiqué du ministre de l’Intérieur défraient la chronique. Et la plongée de Oustaz Makhtar Sarr au coeur de la loi relative au financement des partis politiques est aussi intéressante. 

Pour  Oustaz Makhtar Sarr, il y a deux poids deux mesures pour cette loi votée depuis 1981. Au Sénégal, souligne-t-il, il y a ceux qui bénéficient d’une imputé totale et d’autres, sans protection, sont voués aux gémonies.

Macky rattrapé par la Var

Pourtant, rappelle Oustaz, Président de la République a soutenu être soutenu financièrement et matériellement  pour accéder au pouvoir. “Où était la loi relative au financement des partis politiques”, s’est-il interrogé.

Regardez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *