Une femme perd son mari pour sa fidélité au camp du Oui

Dégâts collatéraux du scrutin référendaire à Koungheul. La dame B. Kambaye renvoyée de son domicile conjugal pour sa fidélité au camp présidentiel.

B. Kambaye, jusqu’à une date récente, femme au foyer à Koungheul, n’oubliera pas de sitôt le référendum du 20 mars 2016.

La tempête référendaire vient d’avoir raison de foyer .Pour dire, la femme, la quarantaine à peine sonnée, a payé de sa fidélité au camp du Oui qu’il accompagnait durant toute la campagne. Son conjoint l’a tout bonnement remerciée et chassée du domicile conjugal. Son divorce continue d’alimenter les  conversations dans les coins et recoins de la capitale du Bambouck. Le Président Macky Sall, leader du camp du Oui est alors interpellé.

senego.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.