111111111 Trajectoire – Boy Niang 2, ce lutteur qui voulait être médecin - Dakarbuzz

Trajectoire – Boy Niang 2, ce lutteur qui voulait être médecin

« Mon plus grand rêve, c’est de devenir médecin pour aider les populations en souffrance. C’est pourquoi je me tue à l’école et j’espère que je gagnerai ce pari ». Mais ça, c’était avant. Avant que le virus de la lutte ne le contamine définitivement. Celui-là, c’est Boy Niang 2, neveu de feu Boy Niang et fils de De Gaule. Cette interview, Boy Niang 2 l’avait réalisée avec votre serviteur, en 2009 au stadium Iba Mar, après sa victoire sur Batista.

Jusqu’à la classe de première, au lycée des Parcelles Assainies, Boy Niang 2 croyait que ce challenge était possible, mais les victoires aidant, la visibilité plus grande et le succès suivant, ses rêves de devenir médecin s’estompent, ouvrant grandes ses envies de devenir un jour roi des arènes d’autant qu’il est dans les temps.
En dix (10) ans de présence dans l’arène, Boy Niang 2 a obtenu douze (12) victoires pour deux (2) défaites, soit un soit un ratio de 1,5 combats par an, ou 3 combats tous les deux ans.
Contre Sa Cadior, le « khar diéepél » qui changea tout

Contre Sa Cadior 2 qui lui rendait quasiment quinze (15) kilos, Boy Niang 2 a tapé dans l’oeil de beaucoup d’adversaires. Il a montré dans ce combat ses qualités techniques, physiques, mais surtout son intelligence en mouvement. D’un « khar diéepel », action où il entre sa main entre les jambes de Sa Cadior et déclenche une poussée intérieure qui laisse son adversaire sur les fesses, avant de l’enjamber pour jubiler. Il continuera sur cette lancée, terrassant des lutteurs qui, sur le papier était « meilleur » que lui comme Double Less 2, baye Mandione, Garga Mbossé et même Gouy-Gui. Ce dernier dont le combat était le 05 mars 2017 a été humilié avec des côtes pincées.

Tâches noires

Ses tâches noires dans l’arène sont ses défaites devant Amanekh, mais surtout devant Zoss. Au-delà de cet échec, il sera suspendu par le Comité national de gestion (Cng) pour avoir agressé son adversaire lors d’un face à face à la Rts. Devenu par la force des choses Ambassadeur de la non violence, Boy Niang 2 va faire ce dimanche à Sa Thiès, un jeune aux mêmes ambitions.

Une chose est sûre, la lutte sera dans tous ses états: touss, bakks, mystique entre autres.

Palmarès Boy Niang 2: quatorze (14) combats, douze (12) victoires, deux (2) défaites

12 victoires: Modou Diouf en 2008, Batista, le 28 février 2009, Akon, le 1er mai 2009, Mbiss, le 21 juin 2009, Brise-de-mer, le 20 décembre 2009, Pape Sène, le 24 juillet 2010, Dolf, le 10 avril 2011, Sa Cadior 2, le 2 juillet 2011, Double Less 2, le 9 avril 2012, Baye Mandione, le 23 février 2014, Garga Mbossé, le 13 mars 2016, Gouye Gui, le 5 mars 2017.

02 défaites: Amanekh, le 27 février 2011, Zoss, le 8 juillet 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *