SITUATION EN GAMBIE : Les deux dernières requêtes de Jammeh rejetées, il va quitter le pays ce soir

Voilà les trois conditions que Jammeh avaient fixé, d’après le journal Libération
‏On en sait davantage sur les conditions fixées à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) par le dictateur gambien pour quitter le Pouvoir. Pour Libération, il s’agit de trois conditions. Tout d’abord, Yaya Jammeh voulait une loi d’amnistie pour ne pas finir sa vie au fond de la sinistre prison de Mile
Ensuite, l’enfant de Kanilaï avait demandé à conserver sa fortune acquise de manière illicite, mais aussi à continuer de bénéficier d’un statut d’ancien Chef de l’Etat avec tout ce que cela implique, comme faveurs.
Enfin, Jammeh demande à rester à Kanilaï. Reste, maintenant, à savoir est ce que la Cedeao va accéder à ses trois requêtes. Car Yaya Jammeh les avait formulées, avant que la Cedeao n’ait envahi le territoire gambien. Avec 7000 hommes.

SENEGO

Après avoir accepté de rendre le pouvoir, le président sortant de la Gambie His Excellency Sheikh Professor Alhaji Doctor Yahya Abdul-Azziz Jemus Junkung Jammeh Nasirul Deen Babili Mansa avait émis deux dernières requêtes, à savoir son repli à Kanilaï, son village natal mais aussi le repli des forces de la CEDEAO à la frontière.
La CEDEAO a opposé un niet catégorique à ces deux requêtes. Mieux, elle exige que Jammeh quitte le pays à bord d’un des avions des présidents présents au palais à Banjul.
La CEDEAO a donné son dernier mot et les négociations sont closes. Yaya Jammeh est ainsi contraint à l’exil.

DAKARACTU

Retournement de situation pour Ighalo... Arthur a enfin pris sa décision | Rumeurs Mercato

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *