Samuel Sarr traite Idy de « menteur » et de « voleur »

Samuel Sarr goûte peu les sorties d’Idrissa Seck contre la grâce présidentielle accordée à Karim Wade. Il est en colère contre les attaques du leader de Rewmi, qui affirme qu’un « deal international » a abouti à la sortie de prison du fils de Wade dans la nuit du jeudi à vendredi.

Pour l’ancien ministre libéral, qui se réclame « Wadiste éternel », « il n’y a aucun deal ». « C’est lui le dealer, s’est emporté Samuel Sarr dans les colonnes de Libération de ce samedi. C’est lui aussi le voleur. Il a volé 74 milliards de francs CFA dans un compte qu’il a manipulé avant de le clôturer. Je pèse bien mes mots : il a volé 74 milliards de francs CFA avant de fermer le compte bancaire. »

La grâce accordée à Karim n’est, pour l’ancien ministre de l’Énergie, qu’un acte de « yeurmendé », de « koleuré » du président Macky Sall « en ce mis béni de Ramadan ».

 

Auteur: seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *