Sagatta : Voulant briser le mariage de son ex-petite copine, A.L.Diop envoie les photos obscènes et audio de celle-ci à son mari


A. L.Diop, a été arrêté par la gendarmerie de Sagatta, département de Kébémer, région de Louga. Il est accusé d’avoir envoyé les photos obscènes de son ex petite amie, mariée au mois de juin dernier, au mari de celle-ci, pour briser son ménage.

A.L.Diop, domicilié au village de Thierno Ndiaye , dans la commune de Thiolom Fall (Kébémer) est dans de beaux draps. Poursuivi pour détention et diffusion d’images obscènes portant atteinte aux bonnes mœurs, Diop, la trentaine bien sonnée, a été arrêté suite à une plainte déposée par le mari de son ex-copine. 

Le journal « L’Observateur de ce 19 octobre 2020 informe que Diop qui sortait avec la demoiselle a eu la déception sentimentale de sa vie, lorsqu’il a demandé la main de celle-ci et que ses parents, sans langue de bois, l’ont éconduit, intimant même l’ordre à leur fille de mettre un terme à cette relation, vieille de trois (3) mois.

Pis, ils ont donné leur fille en mariage à Ch. Loum au mois de juin dernier. Détenant les photos de son ex copine, le mis en cause les aurait envoyées à son époux par le biais de l’application Whatsapp. Il a aussi transféré des enregistrements audio et des discussions avec la fille à son « rival ». 

« Ta femme m’aime, nous avons tout fait ensemble, tu sais bien qu’elle ne t’aime pas. Pour preuve : je t’envoie quelques photos », a-t-il envoyé au mari de son ex-copine. Choqué, le nouveau marié s’en est ouvert aux sages du village. Mais A.L.Diop n’a eu cure des conseils des notables et a continué d’envoyer des images obscènes et audios salaces à Ch. Loum qui a décidé de saisir la justice. 

Le mis en cause arrêté par la gendarmerie, a été entendu sur procès-verbal. Il a reconnu les faits avant de soutenir que c’était un deal entre lui et la femme. 

Il s’est défendu déclarant que :  » c’est elle qui m’avait demander d’envoyer les photos obscènes à son mari pour le décourager. D’ailleurs, c’est elle qui les a prises avec son téléphone. C’était un deal entre nous ». Avant d’accuser son ex-copine de complicité.

Des allégations qui n’ont pas convaincu les enquêteurs. A.L.Diop a été déféré au parquet de Louga  vendredi dernier, au terme de sa garde-à-vue.

source pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *