Ramadan et textos trop coquins: Iran Ndao en parle

Les jeunes ont tendance à verser dans l’érotisme voire plus dans leurs échanges de messages textuels. Ce qui n’est pas sans danger pour le jeûneur selon le prêcheur Iran Ndao. «Quand deux personnes échangent des sms au point d’éprouver un certain plaisir, leur jeûne est détruit. Echanger des messages du genre : “Je pense à toi”, “j’ai envie de toi’’ et autres, ce n’est pas bon. C’est interdit. Parce que vous allez ressentir quelque chose et la fille aussi. Et ce sont des sensations qui sont interdites durant le jeûne. Cela gâte le jeûne, il faudra payer. Vous pouvez cependant échanger des messages normaux, sans perversion», a expliqué Iran Ndao à Seneweb.

Dakarflash

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *