Quand Wade nommait la fille de Pape Malick Sy ministre, Serigne Pape a demandé à sa fille de décliner le poste.

Le Président Wade avait nommé la fille du défunt porte-parole du Khalife des Tidianes ministre de la République dans le gouvernement de Souleymane Ndéné Ndiaye.

À cette époque, elle avait 25 ans. Elle a été nommée sans être consultée.

Mais, après avoir consulté son grand frère Al Makhtoum, Serigne Pape Malick Sy a demandé à sa fille de décliner le poste.

Aujourd’hui, la fille du défunt marabout -dont le nom n’a pas été cité-, travaille dans le système des Nations-Unies.

Nous venons de Dieu et nous retournerons à Lui ! Cette vérité s’est appliquée hier à Pape Malick Sy, porte-parole du Khalife général des Tidianes. Ce dernier lui a rendu un vibrant hommage, avant de l’accompagner, aux côtés d’une foule immense, à sa dernière demeure, où il repose désormais près de son grand-frère Cheikh Tidiane Sy, qui a été son guide et son mentor. Le défunt, dernier fils de Serigne Babacar Sy, très courtois, grand intellectuel et connaisseur de l’islam et de la tarikha tidiane, a été président d’honneur du Dahira Moustarchidine wal moustarchidati dont il a beaucoup contribué spirituellement à la mise en place. Ce qui lui avait valu d’ailleurs la prison, après les évènements du 16 février 1994. Très tôt engagé en politique, il a milité au Pai pendant la clandestinité et soutenu Wade et l’opposition contre le régime de Diouf.

La mort a encore frappé la communauté musulmane, notamment la famille tidiane. Serigne Pape Malick Sy, porte-parole du Khalife général des Tidianes, n’est plus. Il a été rappelé à Dieu hier, à la Cité Keur Gorgui de Dakar, suite à une courte maladie. Une triste nouvelle qui s’est répandue comme une trainée de poudre. Immédiatement, beaucoup de fidèles, malgré les restrictions en cette période de pandémie, ont rallié la ville de Tivaouane, pour assister à son inhumation. C’est cette foule immense, baignant dans la tristesse, qui a accueilli sa dépouille, avant la prière mortuaire à la Zawiya Serigne Babacar Sy. Où le Khalife général, avec qui il était très lié, a tenu à lui rendre un vibrant hommage avant la prière mortuaire à laquelle n’ont assisté que les membres de la famille et quelques autorités étatiques et religieuses, dont Serigne Bass Abdou Khadre, porte-parole du Khalife général des Mourides. Le guide des Tidianes a tenu également à accompagner son porte-parole jusqu’à sa dernière demeure de Ndiadakhoum, dans le quartier qui porte le nom de son père, Serigne Babacar Sy.

Inhumé à côté de son grand-frère et mentor Cheikh Tidiane Sy

Sur place, le défunt a été inhumé, en la présence de la foule, dans le mausolée de son grand-frère Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, dont il était très proche. En effet, c’est très jeune que son père l’avait confié à son grand-frère.

Il assumait ses choix politiques : membre du Pai soutien de Wade dans l’opposition

Dernier des enfants de Serigne Babacar Sy, Pape Malick Sy, après quelques années passées avec son père, a grandi aux côtés de son grand-frère Cheikh Tidiane Sy, dont il sera le confident, le bras droit. «Je suis né avec l’image de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, c’est ma source de grâce. (…). C’est lui qui a fait de moi un homme», affirmait-il souvent. Un des pères spirituels du Dahira Moustarchidine wal moustarchidati, inspiré par Cheikh Tidiane Sy, Pape Malick en sera président d’honneur. C’est pourquoi d’ailleurs il a été arrêté et emprisonné en même temps que Me Wade et des leaders comme Landing Savané, à la suite des évènements du 16 février 1994, où des policiers ont été tués lors d’une manifestation de Wade soutenue par des partis politiques de l’opposition et les moustarchidines. Sur les pas de son grand-frère qui avait un parti politique, l’engagement politique était pour lui une évidence. «C’est insensé de dire qu’un marabout ne doit pas parler de politique. Ceux qui le disent ont tort. Le marabout n’est-t-il pas un citoyen, qui a son extrait de naissance et qui paie ses impôts comme tous les autres ?», répondait-il aux critiques ou interrogations. Sans complaisance et très à l’aise dans ses choix, l’ancien militant du Pai, du temps de la clandestinité, il n’avait cessé ses dernières années, de clamer son soutien au Président Macky Sall, notamment lors des visites de ce dernier dans la capitale du Tidianya.

Mbaye THIANDOUM

REACTIONS…REACTIONS…REACTIONS

Macky Sall : «Un homme exceptionnel et d’une exquise courtoisie»

C’est à travers un post sur sa page Facebook que le chef de l’Etat a aussitôt réagi. «J’ai appris avec tristesse le rappel à Dieu de Serigne Pape Malick Sy, porte-parole du Khalife général des Tidianes. Je rends hommage à un homme exceptionnel et d’une exquise courtoisie. Au Khalife général, à tous les musulmans, je présente mes condoléances les plus attristées», a écrit Macky Sall, qui avait des relations très fortes avec le défunt.

Umaru Cissoco Emballo, président de la Guinée-Bissau : «Une grande perte pour le monde musulman»

Le Président bissau-guinéen lui a aussi rendu un vibrant hommage. «Suite au rappel à Dieu du porte-parole du Khalife de Tivaouane, Pape Malick Sy, je présente mes condoléances à mon frère le président de la République du Sénégal Macky Sall, au Khalife de Tivaouane Serigne Babacar Sy Mansour, à toute la famille d’El Hadj Malick Sy, à la Ummah islamique et au peuple sénégalais. Le décès de Pape Malick Sy est une grande perte pour le monde musulman», a posté Emballo sur sa page Facebook.

Idrissa Seck : «Un homme dont la vie a été principalement rythmée par la préservation de la paix sociale»

«Je viens d’apprendre avec tristesse le rappel à Dieu de Serigne Pape Malick Sy. Notre pays vient de perdre un homme d’une grande dimension spirituelle dont la vie a été principalement rythmée par la préservation de la paix sociale et de la cohésion entre les confréries, mais également entre musulmans et chrétiens sénégalais. Je m’incline devant sa mémoire et prie le Tout-Puissant de l’accueillir dans Son paradis céleste», a témoigné Idrissa Seck.

Ousmane Sonko et Abdoul Mbaye, Barthélemy Dias expriment leur tristesse…

Ousmane Sonko a aussi montré sa peine et présenté ses condoléances suite au décès de pape Malick Sy. «C’est avec tristesse que nous venons d’apprendre le rappel à Dieu de Serigne Pape Malick Sy. Nous présentons nos condoléances à toute la famille Sy et à toute la population sénégalaise. Puisse Allah l’envelopper de Sa miséricorde et Son pardon éternels. Âmine», a-t-il posté sur Facebook. Pour sa part, Abdoul Mbaye, après avoir formulé des prières, s’est incliné devant la mémoire du défunt qui, dit-il, était «un homme de Dieu et aussi un grand patriote». Idem pour Barthélemy Dias, pour qui le décès du porte-parole du Khalife des Tidianes est «une grosse perte pour la Oumah islamique».

Frapp : «Un religieux d’une grande dimension et un combattant anti-impérialiste…»

Le Front pour une Révolution anti impérialiste populaire et panafricaine (Frapp) a appris avec «une énorme tristesse» le rappel à Dieu du porte-parole du Khalife général des Tidianes Serigne Pape Malick Sy. «Le regretté marabout a toujours été une sentinelle et un fédérateur. Grâce à son ouverture d’esprit très remarquable, il entretenait des relations avec les organisations patriotiques lors des années de braise. En plus de perdre un guide religieux entretenant d’excellentes relations avec toutes les communautés, nous avons perdu un camarade de lutte dans la mesure où Serigne Pape Malick Sy était membre du Pai dans lequel il a milité avec le défunt Charles Guèye de Thiès lors des premières années de la clandestinité. Il a été un militant clandestin, patriote et progressiste qui a milité pour l’indépendance du Sénégal», a déclaré le Frapp, qui prie pour le repos de son âme.

Serigne Saliou Thioune : «Un homme multidimensionnel, affable, très intéressant, très effacé, un bon voisin»

Voisin du défunt à la cité Keur Gorgui depuis plusieurs années, Serigne Saliou Thioune «Gueule-Tapée» a présenté ses condoléances. «Pape Malick Sy était un homme multidimensionnel. C’était quelqu’un d’affable, très intéressant. Il était très effacé. Il ne dérangeait personne. Il était un bon voisin. Nous présentons nos condoléances à tout le Sénégal», a fait savoir le guide des Thiantacounes.

MTLES ECHOS

jotaay.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *