Pr Seydi a son agresseur lors de leur confrontation à la police (Quand vous m’injuriez , je venais de prier devant la tombe de ma fille

Amadou Ngom Guèye qui avait agressé verbalement le Pr Moussa Seydi a été déféré au parquet dans la soirée du mardi 28 au mercredi 29 juillet 2020. Confronté au Pr Seydi, l’ingénieur en automobile basé en France a présenté ses excuses, avant de reconnaître les faits qui lui sont reprochés.

Mais, il dément avoir traité le Pr Seydi de « criminel ». Le chef du service des maladies infectieuses de Fann n’a pas toutefois retiré sa plainte. Il a fait savoir à Guèye qu’au moment il l’injuriait, il venait juste de prier sur la tombe de sa fille décédée il y 18 ans.

Selon le journal L’Observateur qui donne la nouvelle dans sa parution de ce jeudi, le Pr Moussa Seydi a confié que ce type de comportement a coûté la vie à des médecins au cours de certaines épidémies en Afrique.

1 Commentaire

  1. Gning seckel

    juillet 30, 2020 at 11:03

    Mes respects au Pr Seydi et à toutes ces équipes en 1ere lignes contre COVID 19.
    Amadou Ngom Gueye reste un cas pathologique qui mérite d’être pris en charge pour un soutien/accompagnement psycho social

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.