Pourquoi le policier Gabriel Basse s’est suicidé

Le jeune policier Gabriel Blaise Basse ne s’est pas donné la mort parce qu’il souffrirait de troubles psychiques.

Et, il n’a pas, non plus, jamais été interné à l’hôpital Principal pour de quelconques troubles mentaux ou antécédents psychiques.

Selon L’Observateur, la précision est faite par la famille du défunt policier qui s’est tué, mercredi dernier, à l’aide d’une paire de ciseaux.

Le porte-parole de la famille, Charles Mendy, qui explique le suicide, croit savoir que son cousin policier aurait certainement cédé à un problème qui l’aurait subitement assailli.

« Peut-être que, dans sa tête, la seule solution qu’il pensait pouvoir le soulager était le suicide. Au moment de commettre l’acte final, Blaise était en possession de la plénitude de ses facultés mentales », précise Charles Mendy.
SOURCE : SENEWEB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *