111111111 Pikine : Violée 2 fois par son oncle, l'élève en classe de Cm2 fugue

Pikine : Violée 2 fois par son oncle, l’élève en classe de Cm2 fugue

Sa subite disparition avait jeté le trouble à pikine Rue 10 où les populations, inquiètes, s’étaient mobilisées pour apporter leur soutien à la famille Sall. C’était il y a quatre jours. En effet, le samedi 23 janvier 2021, dans la matinée, Kh. Sall, était en classe de Cm2, quittait subitement son domicile familial sans informer ses parents. Ces derniers, aprés un long moment d’attente, ont alors déclenché des recherches, en vain. Inquiets et craignat que le pire ne soit arrivé à leur fille, les parents accompagnés du délégué de quartier se sont finalement résolus à alerté la police de Pikine le lendemain dimanche 24 janvier 2021. Aprés un constat de la disparition, la police de Pikine mobilise à son tour ses éléments, mettant à contribution son réseau de renseignements pour retrouver la jeune fille qui, malgré ses 16 ans, est classe de Cm2.

Retrouvée par un motocycliste sur la route de Darou Thioub à Jaxaay

Alors que les recherches se poursuivent à Pikine où tous les coins et recoins sont fouillés par la police et ses parents, Kh.Sall, errrant seule sur la route de Darou Thioub dans la commune de Thioub dans la commune de Jaxaay à des dizaines de Kilomètres de Pikine, croise sur son chemin un motocycliste qui s’étonne de la voir seule dans cet endroit désert. Ce dernier immobilise alors sa moto, s’approche d’elle, la met en confiance et l’interroge sur les raisons de sa présence dans cet endroit désert. C’est alors que la fille confie au motocycliste identifié plus tard sous le nom de Mamadou Moustapha Mbaye, qu’elle a volontairement quitté son domicile familial à Pikine Rue 10. Étonné, le motocycliste réussit à la convaincre d’accepter d’être ramenée à Pikine auprés de ses parents. C’est à croire que le motocycliste a trouvé les mots justes pour que Kh.Sall accepte de s’installer sur le siège arrière de la moto. Tous les deux font alors le cap vers Pikine Rue 10 où réside la famille de la jeune fille.
Alors qu’on s’achemine vers un dénouement heureux de cette disparition qui avait mobilisé les populations, un coup de thêatre se produit. En effet, lorsque M.M Maye immobilise sa moto davant le domicile de la jeune fille à Pikine Rue 10, cette dernière craque, fond en larmes et refuse d’entrer dans la maison . Une attitude qui a surpris M.M.Mbaye qui décide alors de conduire tout bonnement la fille au commissariat de la police de Pikine. Rassurée par les enquêteurs de la police de Pikine, la jeune fille livre alors ses raisons de sa fugue : << J’ai quitté la maison dans la matinée du samedi 23 janvier lorsque mon oncle B.Sall a voulu me violer en m’offrant un billet de 2000 Fcfa pensant ainsi acheter mon silence >>, souffle-t-elle à l’oreille des enquêteurs. Sonnés, ces derniers le seront davantage lorsque la jeune fille leur révèle que par deux fois déjà dans le passé l’oncle a abusé d’elle sexuellement. << C’était il y a deux ans, en 2019 >>, précise-t-elle.

La mère de la jeune élève confirme avoir été alertée par sa fille

Face aux déclarations de la jeune élève en classe de Cm2 aprés sa disparition, la police de Pikine requiert les services d’un gynécologue qui, au terme d’un examen médical, a confirmé qu’elle a eu des conjonctions sexuelles dans un passé récent. De même, la mère de la jeune fugueuse, entendue par les enquêteurs, a déclaré qu’il y a deux ans, en 2019, sa fille lui avait confié avoir été violée par son oncle B.Sall. A l’époque, B.Sall avait préféré quitter la maison dans la précipitation pour une destination inconnue. Pendant 2 ans , il était demeuré introuvable avant de revenir subitement . Et comme il n’a pas été inquiété, il a eu certainement envie de goûter encore au fruit interdit. Aprés les différentes auditions de la jeune fille et de sa mère, et comptebtenu du rapport établi par le gynécologue, le commisaire Arona Bâ a alors lancé la traque pour retrouver l’oncle. Retrouvé puis arrêté et conduit à la police de Pikine, l’oncle B.Sall a nié les faits, sans convaincre les enquêteurs. Ainsi, compte tenu des indices accablants relevés à son encontre, B.Sall a été placé en position de garde à vue hier mardi 26 janvier pour viol et pédophilie.