111111111 Omzo Dollar vs Dip : Deux têtes d’affiche du Hip Hop Galsen qui rivalisent d’insultes ! - Dakarbuzz

Omzo Dollar vs Dip : Deux têtes d’affiche du Hip Hop Galsen qui rivalisent d’insultes !

Omzo Dollar vs Lash Dip : Deux têtes d’affiche du Hip Hop Galsen qui rivalisent d’insultes !
Par ces temps qui courent, le hip hop Galsen sénégalais est de plus en plus noyé dans une mare d’injures entre Lash Dip et Omzo. Deux labels qui se livrent une guerre sans merci dans un langage incendiaire. Style musical déclaré ou guerre des nerfs, en tous les cas, les férus de rap Galsen assistent de plus en plus à la furie de deux têtes d’affiche du rap sénégalais qui semblent insuffler une philosophie injurieuse en lieu et place du vrai combat qu’ils devraient mener pour apporter leur pierre à l’édifice du Hip Hop sénégalais.
Les clashs ont presque démarré lorsque le fameux rappeur de grand Yoff, Lash Dip a traité les rappeurs comme des rappeurs de trente ans qui rappent comme un enfant dans un titre de son album (Tay la kagne) du nom de « Katambiw » en featuring avec Iss814, le frère de Fou malade .Et cet affront pour le moins caustique a eu l’effet de pousser Omzo à réagir. Ainsi ce dernier va pondre le même son “TLK partie 1” dans lequel le rappeur est au téléphone avec Iss 814 et un deuxième « TLK partie 2 »pour répondre à son tour.Ainsi un bref rappel sur leurs cursus donne une idée de leur montée en puissance dans le Hip Hop Galsen. En 2011, Lash Dip flirte avec le rap et en 2012,il rejoint le label REP’TYLE MUSIC où il sort son premier single’’ Hors normes’’ suivi de ‘’Yakarouma’’ Ci KEN qui fait rapidement le buzz sur les réseaux sociaux et qui le propulsa au devant du grand public. Et en attendant d’achever une nouvelle mixtape qui sera suivie d’un album pour 2014,Dip sortit le premier son d’une liste intitulée’’May Kann ?’’.Un morceau détonant qualifié de bonheur pour nos oreilles. Mais 2015 va surtout marquer un tournant décisif dans la vie du rappeur de grand Yoff.En effet son groupe doundou Guiss va rafler tous les prix à l’occasion des « Hip Hop Awards » 2015. Ce qui l’introduit dans le cercle retreint des rappeurs les plus talentueux de notre underground. Omzo Dollar lui issu de la banlieue de thiaroye guinaw rail s’est très tôt invité au rap dans le quartier populaire de la médina. Ainsi, après s’être essayé à la danse hip hop avec des formations de quartiers,il découvre le rap.Il se fait vite remarquer par un flow extraordinaire dans le milieu underground. Ayant déménagé quelques temps après pour la banlieue de thiaroye, il se battra farouchement pour participer en 1999 à la compil’D-KILL(produite par M Kane sur son label fitna prod qui le consacre au niveau national comme un des meilleurs lyticistes de sa génération. En 2000, il participe à une autre compil’ ‘’PLITICHIEN’’ politiquement très engagé à l’aube des élections présidentielles. EN 2001, il participe à une autre compil’ ‘’AFRICA RAP’’(trikont) qui sort sur le plan international et compil’ ‘’CODE B’’regroupant exclusivement des jeunes groupes de la banlieue dakaroise. Compil’ qui fut un tremplin pour bon nombre d’entre ces groupes. Il sera ensuite invité à une rencontre internationale en 2003 sur le rap global en Allemagne où il représente le Sénégal aux cotés des groupes français et allemands. En 2004,la sortie de son premier album JAMM le propulse ainsi au devant du grand public. Aujourd’hui, ces deux mastodontes du rap sénégalais continuent de se clacher de plus bel par sons interposés. Les férus du hip hop accepteront-ils une telle philosophie du mouvement underground en lieu et place de l’élégance qui le sous-tend !

 

Omzo Dollar et  Lash Dip   rivalisent d’insultes  pour se retrouver au sommet du Hip  Hop !
Style musical déclaré ou « guerre des nerfs »,  en tous les cas, les  férus de rap Galsen assistent de plus en plus à la furie de deux têtes d’affiche du rap sénégalais qui semblent insuffler une philosophie injurieuse en lieu et place du vrai combat qu’ils devraient mener pour apporter leur pierre à l’édifice du Hip Hop version teranga. Il s’agit bien de Lash Dip et Omzo Dollar.
Les clashs ont presque  démarré lorsque le fameux rappeur de grand Yoff, Lash Dip a traité les rappeurs  comme des rappeurs de trente ans qui rappent comme un enfant dans un titre de son album (Tay la kagne) du nom de « Katambiw » en featuring avec Iss814, le frère de Fou malade .Et cet  affront pour le moins caustique a eu l’effet de pousser Omzo à réagir. Ainsi ce dernier va pondre le même son “TLK partie 1” dans lequel le rappeur est au téléphone avec Iss 814 et un deuxième « TLK partie 2 »pour répondre à son tour. Mais un bref retour sur leurs cursus  donne une idée de leur montée en puissance dans le Hip Hop Galsen. Lash Dip a débuté le rap en 2011  et en 2012, il rejoint le label REP’TYLE MUSIC où il sort son premier single’’ Hors normes’’ suivi de ‘’Yakarouma’’ Ci KEN qui fait rapidement le buzz sur les réseaux sociaux et qui le propulsa au devant du grand public. Mais c’est surtout en 2015 année où son groupe doudou Guiss a raflé tous les prix à l’occasion des « Hip Hop Awards » 2015 qu’il est plus  connu du grand public.(…). Depuis, il ne cesse de confirmer son leadership dans la galaxie des têtes d’affiche des hip hoppeurs sénégalais. Idem Omzo Dollar qui dès l’année 1999, participe à la compil’D-KILL(produite par M Kane sur son label fitna prod qui le consacre au niveau national comme un des meilleurs lyticistes de sa génération. En 2000, il participe à une autre compil’  ‘’POLITICHIEN’’ politiquement très engagé à l’aube des élections présidentielles. EN 2001,il participe à une autre compil’ ‘’AFRICA RAP’’(trikont) qui sort sur le plan international.(…).En effet ces deux têtes d’affiche du rap sénégalais ont émergé du lot des hip hoppeurs mais leurs sons sont truffés de règlements de compte et d’injures qu’ils se tirent dessus. Styles déclarés ou « guerre des nerfs », ce qui reste sûr c’est qu’ils ont réussi à donner au rap sénégalais une image violente et injurieuse, malgré leur ascension fulgurante. Les férus rap se complaisent-ils à cette philosophie injurieuse !

Amadou Sy pour DakarBuzz

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *