Les maîtres Coraniques réclament la destitution du ministre Ndeye Saly Diop Dieng et tous ses collaborateurs

La destitution du ministre de la Femme, du genre et de la protection des enfants et du Directeur de la protection des enfants, c’est ce qu’exige le collectif « Aar Daara », composé de 5 organisations réunissant les maîtres coraniques du Sénégal.

 » Nous exigeons la destitution immédiate et sans délai de leurs fonctions, Madame Ndeye Saly Diop Dieng, ministre de la femme, du genre et de la protection des enfants et de tous ses collaborateurs. La destitution de Monsieur, Niokhobaye Diouf, Directeur de la protection des enfants. Que l’Etat garant des Droits fondamentaux et de la stabilité du pays, fasse cesser les attaques et provocations et ordonne le retour vers leurs Daaras de provenance, des enfants pris en otages dans ces sinistres camps d’hébergement », ont-ils déclaré lors d’une conférence de presse tenue ce dimanche à la mosquée des Parcelles Assainies. 

Les maîtres coraniques ont  précisé que cette déclaration fait suite à la décision du ministre de la Femme, de la famille, du genre et de la Protection des enfants de fermer plusieurs Daaras dans le but de protéger les enfants contre la maladie à coronavirus.

Par ailleurs, Oustaz Makhtar Sarr et ses collègues ont également condamné avec la dernière énergie, les assauts musclés et répétés de Niokhobaye, du préfet, des nervis, de la gendarmerie, contre le Daraa d’Oustaz Saliou Thiogane pour déloger ses occupants au profit du centre d’hébergement Guindi. 

Déterminés à aller au bout de ce combat qu’ils comptent mener contre ceux qu’ils décrivent comme «des ennemis du Coran», les maîtres coraniques ont profité de la conférence de presse pour donner des ordres strict à tous les Daaras d’organiser des séances de prières pour maudire «Ndeye Saly Diop Dieng et Niokhobaye Diouf».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.