INHUMATION : Ce qui a changé, c’est juste le nombre limité de personnes, huit, accompagnant les défunts au cimetière

Le protocole d’inhumation des morts de la Covid-19 reste en vigueur. Ce qui a changé, c’est juste le nombre limité de personnes, huit, accompagnant les défunts au cimetière. La précision est faite par le capitaine Rassoulou BA, chef de la Brigade régionale d’hygiène de Dakar / Point E, à l’APS.

Il est monté au créneau suite au signalement par le centre de Santé des Maristes de l’existence d’un corps sans vie dans une maison. « Avec les mesures d’allègement, les populations baissent les bras, et il est important de les sensibiliser sur le respect des gestes barrières notamment le port du masque qui est indispensable », a-t-il confié.

Le service national d’hygiène, chargé de la coordination des corps sans vie pour assurer la désinfection et la décontamination du corps, la Croix-rouge, qui met en sac et les sapeurs-pompiers, pour transporter le corps jusqu’au lieu d’inhumation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.