Ils fourguent dans l’anus du voleur de “Ngogne” des bâtons qui entraînent sa mort

En volant un sac de foin (ngogne) dans le village de Keur Ibra Niane, dans l’arrondissement de Thiénaba, Pape Ndiaye a été battu à mort par la population. Ses bourreaux, Modou Niane, Abdoul Lahat Guèye, Matar Mbodji et Babou Faye, tous déférés au parquet avaient pris le soin de lui fourguer des bâtons dans l’anus. Il succombera à ses blessures à l’hôpital, mais lors de son audition à la gendarmerie, il affirmera qu’il a été marabouté par sa tante d’autant qu’il vole sans motif. Ses bourreaux ont du pain sur la planche car ils peuvent être écroués pour homicide volontaire avec association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *