111111111 HORREUR A PIKINE ICOTAF CITE 2: Un nouveau-né trouvé en pleurs dans un sachet jeté dans la rue vers 02h - Dakarbuzz

HORREUR A PIKINE ICOTAF CITE 2: Un nouveau-né trouvé en pleurs dans un sachet jeté dans la rue vers 02h

La découverte d’un nouveau-né de sexe masculin dans la rue, devant une maison en terrasse, a créé l’émoi à Pikine Icotaf Cité 2 en banlieue dakaroise. Des jeunes du quartier ont été alertés par les pleurs du nourrisson, qui était enveloppé dans un foulard puis mis dans un sachet.

Des habitants de Pikine Icotaf Cité 2 ont sauvé un nouveau-né de sexe masculin de la mort. Le bébé a été découvert en pleurs dans un sachet jeté dans la rue. Une affaire d’abandon de nourrisson dans un lieu public qui est encore sur toutes les lèvres et suscite moult interrogations sur l’identité et surtout les motivations de l’auteur(e). C’était durant la nuit du vendredi 27 au samedi 28 décembre dernier, vers les coups de 02h du matin.

Le voisinage réveillé en pleine nuit par les pleurs incessants du nouveau-né de sexe masculin 

Tout le quartier était presque plongé dans les bras de Morphée. C’était un calme plat et les rues étaient quasi désertes. Soudain, des pleurs et autres cris ressemblant à ceux d’un nouveau-né retentissent. Ainsi, face aux insistants hurlements, soufflent nos sources, certains habitants du quartier se réveillent. 

Le sachet contenant le bébé enveloppé dans un foulard puis abandonné devant une maison  

Lors de leur fouille, ils s’approchent d’un sachet abandonné au pied du mur d’une maison en terrasse, l’ouvrent et tombent des nues. Ils voient alors à l’intérieur dudit sachet un nouveau-né de sexe masculin, qui pleure sans cesse. Le nourrisson était enveloppé dans un foulard puis fourré dans le sachet en question.

L’identité de l’auteur(e), ses motivations et son lieu de domicile divisent les populations

La découverte du bébé, âgé de quelques heures, fait vite le tour de la cité et plonge les habitants dans la stupeur. Certains suspectent une riveraine d’être l’auteure de l’ignominie. Tandis que d’autres pointent du doigt une personne étrangère de la cité et évoquent la thèse de la tentative d’infanticide par abandon dans un lieu solitaire. Alertés, les limiers du commissariat d’arrondissement de Pikine débarquent sur les lieux du drame et effectuent les traditionnelles constatations et mesures conservatoires.

La vie du nouveau-né serait hors de danger, il est admis au centre ex «Dominique», une enquête est ouverte 

Informés, les sapeurs-pompiers arrivent à leur tour sur les lieux et évacuent le nouveau-né au centre de santé Baye Talla Ndiaye ex Dominique de Pikine, où l’enfant est vite pris en charge par le personnel soignant de la structure sanitaire. Aux dernières nouvelles, la vie du nourrisson est hors de danger. Une enquête a été ouverte par les hommes du nouveau commissaire de police de Pikine, Ousmane Fall, en vue de tirer l’affaire au clair. Mais, en attendant que le ou les auteur(s) de l’abomination soi(en)t démasqué(s) puis traduit(s) devant la justice, les langues se délient encore et les populations se perdent en conjectures.

Vieux Père NDIAYE  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *