Homos alpagués à Touba: Serigne Cheikh Lô Ngabou précise que ce n’est pas « safinatoul Amane » qui les a arrêtés

Dans notre édition d’hier, nous évoquions la décision de Lgbt France de vilipender Serigne Cheikh Lô Ngabou (qui dirige la Safinatoul Amane) et des marabouts de Touba auprès du ministère français de l’Intérieur et auprès de l’Union européenne. La raison : ils ont arrêté des homosexuels à Touba. Une sortie qui a fait grand bruit dans le pays. La police religieuse de Touba (Safinatoul Amane), accusée, dégage en touche. Serigne Cheikh Lô Ngabou nous a saisi hier pour dire que ce n’est pas l’organisation qu’il dirige qui a arrêté les homosexuels dont on a parlé. Les Lgbt de France qui ont donné l’information en accusant la police religieuse Safinatoul Amane ont donc tout faux. C’est en fait une autre organisation dénommée Xidmatoul Xadim qui a arrêté les homosexuels que Lgbt France est en train de défendre au point de saisir le ministère français de l’Intérieur et l’Union européenne.
LES ECHOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *