Foncier: Aliou Sall « corrige » Macky

Aliou Sall, le président de l’Association des maires du Sénégal (AMS) répond au chef de l’État, Macky Sall, après que ce dernier a sermonné les élus locaux sur la distribution des terres. Lui portant la réplique, l’édile de Guédiawaye a engagé la responsabilité des services de l’État sur le foncier. « Nous savons tous qu’il n’est pas possible pour un maire de vendre des terres sans l’autorisation de l’administration qu’elle soit territoriale ou centrale. Ce n’est pas possible. l’État a les vrais pouvoirs en matière d’attributions de terres, c’est les administrations du Domaine, du Cadastre », a-t-il argumenté.

Le jeune frère du président de la République de poursuivre : « Qu’on nous appelle à être sérieux, nous sommes d’accord mais les premiers à être premiers interpellés ce sont les agents de l’État ».

Macky Sall, critiquant les élus locaux à l’occasion de la première édition de la journée nationale de la décentralisation tenue hier, à Diamniadio, a dit : « ce n’est pas parce qu’un maire a une couleur rouge ou verte ou jaune que la collectivité a une couleur verte, jaune, rouge ».

EMEDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *