Fausse note de la soirée de Wally Seck : Sa femme Sokhna Aidara fâche les journalistes

Quelle mouche a donc piqué Sokhna Aidara,la discrète et dévouée épouse de son chanteur de mari a adopté des méthodes draconiennes à l’occasion de la soirée de fin d’année au grand théâtre.

Quelle mouche a donc piqué Sokhna Aidara,la discrète et dévouée épouse de son chanteur de mari a adopté des méthodes draconiennes à l’occasion de la soirée de fin d’année au grand théâtre.
En effet,après la dame a fermé l’accès a une grande partie de la l’enceinte ou se déroulait la soirée au journalistes qui étaient déboussolés. Une marée humaine avait de ferlé sur le grand théâtre pour répondre à l’appel du jeune faramarene,Wally Seck pour ne pas le nommer.Cependant le le gain de sable a été jeté dans le couscous par la femme du chanteur qui contre toute attente a usé de methodes braconiennes pour fermé l’accés à certains endroits comme la loge VIP à la presse qui n’avait que cette ultime place pour bien faire son travail tant l’esplanade etait comble de monde.

Mme Seck a donné des instructions très fermes aux préposés à la sécurité pour que l’espace V.I.P soit fermé à la presse nous souffles ces derniers.Des journalistes comme « Bour Guewel » de Dakaractu et Medoune de MP Prod l’ont appris à leurs dépends.

Le seul issu de secours fut le manager de Wally Seck,Ndiaga Euro qui a réussit à gerer la situation et ouvrir l’accès à la presse aux coulisses ainsi qu’aux espaces les moins bondés de monde.S’il n’y avait pas Ndiaga,beaucoup de coNfreres serait rentrés bredouilles de la soirée.


galsen221

3 réflexions sur “Fausse note de la soirée de Wally Seck : Sa femme Sokhna Aidara fâche les journalistes

  • janvier 3, 2020 à 11:01
    Permalien

    on dit mesures draconiennes pas braconiennes

    Répondre
    • janvier 3, 2020 à 4:08
      Permalien

      Non mais quelle honte et foutaise pour ce pays qui se vante de ces grands hommes littéraires. Wa li ci doulnaliste dougniou ci wakh? En attendant fateu na sa ma aye beute ak nopeu

      Répondre
  • janvier 3, 2020 à 11:35
    Permalien

    C est très grave pour un journaliste de faire des fautes aussi graves. Il y a trop de fautes. Meme un bon éleve du primaire peut te corriger

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *