Impact du COVID-19 – Rien ne marche chez les couturiers à l’approche de la fête de Korité

C’est connu, au Sénégal, les fêtes religieuses sont souvent l’occasion pour les tailleurs de faire de bonnes affaires. Mais cette année, à quelque jour de la fin du ramadan, ce n’est pas encore la grande affluence dans la plupart des ateliers de tailleurs visités par DAKARBUZZ TV

A trois jours de la fête de « Korité » les couturiers peinent à trouver des clients et s’inquiétent de plus en plus de la situation à la quelle ils vivent. C’est la pire des années pour ces derniers qui, affirment qu’ils ne parviennent plus à avoir du gagne pain quotidien, encore moins de quoi payer la location ainsi que les factures d’électricité.

En raison de la pandémie du coronavirus, tous les secteurs sont en crise. Au marché HLM c’est la paralysie totale. A quelques jours de la « Korité », les couturiers ne trouvent guére leur compte dans cette activité qui les réjouissait à l’approche de chaque événement. Une situation calamiteuse qui laisse ces derniers sans voix. Les tailleurs qui en ont ras le bol, crient leur misère, ils pensent même qu’ils sont rayés du volet et laissés aux oubliettes, car aucune autorité n’est venue apporter une aide financièrement face a cette calamité. Ils n’ont pas manquer de soulever le mutisme des responsables du marché qui n’ont jamais intervenu pour les soutenir. Par ailleurs, les locateurs exigent qu’ils payent les deux mois de loyer, tenant compte de la fermeture des marchés avant l’assouplissement de l’Etat d’urgence. Cependant d’autres font appel à la négociation, car ils sont conscients que la pandémie a touché une grande partie de leur marché. La confection des masques n’en demeure pas moins, elle comble un peu l’affaire des coûturiers pour alléger en quelque sorte leur conditions de vie. Le covid 19, un fléau qui hante le sommeil des Sénégalais, handicape entiérement l’activité des coûturiers, qui constitut leur désolation.
Avec des visages attristés et affectés par cette situation, les tailleurs sonnent l’allerte et exhortent aux autorités compétentes d’apporter des mesures idoïnes pour assouplir certaines dépenses qui pourraient les réconforter et leurs aider à accroître leur volonté pour mettre fin à ce désastre.

Adja Loly Diallo stagiaire

Nouveau coup dur pour Ronaldinho au Paraguay…Le message fort de Mané sur Salah | Matinale

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *