Décidé à croiser Balla Gaye 2: Gris va-t-il braver l’interdiction de Fass ?

Gris Bordeaux doit être dans tous ses états en raison du refus de ses dirigeants de le voir croiser le fer avec Balla Gaye 2. Cette mesure peut pousser le successeur de tapha Guèye à la révolte

Après que Fass lui a clairement notifié une interdiction formelle de ne pas encaisser l’avance d’un promoteur pour affronter Balla Gaye 2, la grande question qui taraude est de savoir si Gris Bordeaux va engager un bras de fer avec ses dirigeants pour la tenue de ce combat.

Une année blanche n’arrange pas les affaires du 3ème Tigre de Fass. A la suite de sa défaite contre Modou Lô de Rock Energie le 31 juillet dernier, Gris Bordeaux a besoin de retrouver la compétition pour se remettre d’aplomb. Sur le plan sportif, Gris Bordeaux a des atouts dans ce combat. Il pourrait affronter un adversaire mal en point depuis des saisons. Balla Gaye 2 éprouve des difficultés pour retrouver son niveau de 2012.

Financièrement parlant, Gris Bordeaux aurait l’occasion d’enchaîner un troisième choc après Mohamed Ndao Tyson le 3 mai 2015 etModou Lô au mois de juillet de 2016. Ce qui augmenterait substantiellement ses revenues. Toutes ses raisons peuvent pousser le frère de Gris 2 à adopter une attitude de défiance vis-à-vis de son écurie.

Gris Bordeaux peut engager une épreuve de force pour combattre cette décision prise par la hiérarchie de sa formation. Une démarche très risquée pour lui. Fass est très stricte en matière de législation interne. Avec tact et beaucoup de diplomatie, Ibrahima Dione devrait persuader ses dirigeants du bien-fondé de la levée de cette «sanction».

Source : Sunulamb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *