DÉCÈS DE LA LÉGENDE GUINÉENNE MORY KANTÉ

Le décès, ce vendredi 22 mai 2020, de la légende guinéenne Mory Kanté, est annoncée par plusieurs médias locaux.

Grand nom de la musique guinéenne, Mory Kanté est décédé à l’âge de 70 ans, des suites d’une maladie, ont annoncé ses proches comme sa fille Manamba Kanté.

Surnommé le griot électrique, Mory Kanté est l’héritier de la tradition des griots, les « djéli » du Mandé, empire d’Afrique de l’Ouest qui s’étendait depuis la côte atlantique jusqu’à la région de Gao. D’origine malienne, sa mère Fatouma est la fille de Djéli Mory Kamissoko, chef spirituel des griots.

C’est donc au Mali qu’il entame ses premiers pas dans la musique, en y jouant au balafon, l’instrument fétiche des Kanté. Plus tard, il se mit à son aise avec d’autres instruments tels que la guitare et la kora.

C’est en 1984 qu’il interprète la chanson « Yéké Télé », devenue l’un des plus grands succès de la musique africaine.

Le jour où Samuel Eto’o a joué gardien de but pour sauver son équipe

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *