CONFIDENCES DE COUMBA KANE APRÈS SON SUPPOSÉ KIDNAPPING : « JE REVIENS DE LOIN… » Elle a refusé l’examen gynécologique

La dame Coumba Kane a-t-elle été violée ou pas ? A-t-elle eu des rapports sexuels avec ses « ravisseurs » ? Pour en avoir le cœur net, rapporte L’Observateur, les enquêteurs lui ont proposé de faire un examen gynécologique.

Ce qu’elle a catégoriquement refusé, arguant que ses bourreaux n’ont pas abusé d’elle. La fouille de son sac, effectué par les enquêteurs, a permis de découvrir un arsenal de maquillage et un boubou « habaya ».

Interrogée, elle déclare qu’il est dans ses habitudes d’emporter son « habaya » pour effectuer ses prières. Une déclaration qui a intrigué les enquêteurs. « Pourquoi mettre une tenue habaya dans le sac alors que vous portez des habits décents », lui ont rétorqué les pandores.

SENEWEB

Coumba Kane a occupé l’actualité nationale la semaine dernière. Comme une trainée de poudre, son présumé kidnapping avait fait le tour du Sénégal et occupait la Une de tous les journaux. Mais, elle a finalement été retrouvée dans la cité religieuse de Touba, trois jours après sa disparition.

Interrogée par l’Obs, la dame revient sur les circonstances dans lesquelles elle a été retrouvée. « Lorsque je suis arrivée à Touba après avoir échappé à mes ravisseurs, j’ai rencontré un de mes frères qui a aussitôt alerté le Commissaire de Touba. J’ai été acheminée à Dakar le vendredi 17 janvier. A un moment donné, je n’en pouvais plus et j’ai été internée à l’infirmerie de la Caserne Samba Diéry Diallo où j’ai été perfusée. J’ai répondu à toutes les questions qui m’ont été posées », narre-t-elle.

Dévoilant le sentiment qui l’habite après qu’elle a retrouvé sa famille, elle confie : « je reviens de loin. Une personne prise en otage qui rentre chez elle saine et sauve, ça ne court pas les rues. C’est ce qui fait peut-être que des gens malintentionnés en arrivent à faire des déductions hâtives et dégradantes à mon endroit. Toutefois, je suis plus que sereine et quitte avec ma conscience ».

A ceux qui remettent en cause son kidnapping, elle dit rendre grâce à Dieu après avoir vécu cette épreuve qui, à son avis, aurait pu mal tourner. « Je me connais, je sais où mettre les pieds et ce que j’ai enduré. Ceux qui me servent sur un plat de ch… ne m’y trouveront pas »

EMEDIA

Drogba et Mido, il y a embrouille ! Finale de la CAN : Ce qu’a dit Wijnaldum à Mané | La Matinale

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *