Cheikh Yérim Seck, ancien de « Jeune Afrique » – «Les caricatures sur Bamba sont intervenues à ….

Cheikh Yérim Seck, ancien de « Jeune Afrique » – «Les caricatures sur Bamba sont intervenues à l’absence des responsables du journal…»

GFM – (Dakar) Cheikh Yérim Seck, ancien journaliste de «Jeune Afrique», par ailleurs, leader de C221, a soutenu que les responsables du magazine panafricain, ont vigoureusement regretté les caricatures de leur site sur le fondateur du mouridisme.

Invité du «20 heures » de la Tfm ce mercredi 3 février 2016, et interrogé par Mamoudou Ibra Kane, le journaliste à confié que le patron du journal a décidé de venir au Sénégal, à Touba pour une visite. D’ailleurs, à l’en croire, «le Directeur du journal est entré en contact avec le porte-parole du Khalife général des mourides pour arrondir les angles».

Pour Cheikh Yérim Seck qui dit s’associer aux excuses de son ancien journal, où il a travaillé 10 ans durant, a laissé entendre que «ces caricatures sont intervenues au moment où les responsables du journal étaient hors de Paris ». Ce qui lui a également fait dire, que le magazine «Jeune Afrique» est beaucoup plus contrôlé que le site».

Cheikh Yérim Seck, soutient que «les excuses des responsables du magazine panafricain, doivent être acceptées en ce sens que pareilles erreurs ne se dupliqueront plus et que le journal a, dans le passé, fait d’excellents reportages sur Touba et sur ses érudits».

Sekou Dianko DIATTA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *