Cambriolage à la TFM : voici La liste des virés

En clair, Dakarposte tient de bonnes sources que pas moins de 7 personnes ont été licenciés par le patron de ladite entreprise de presse.  Il s’agit de Pathé Dia, Famara Sané, un nommé Diam (un vieux qui passe le plus clair de son temps dans la boite où il lui arrive souvent de passer la nuit), Ousseynou Diaby, Habib Dieng, Ousmane Dia et Pape Sèye.

                                   Quid du motif de leur licenciement?

En attendant d’y revenir amplement, nous avons pu glaner qu’ils ont été renvoyé pour « fautes lourdes ».

En tous les cas, sur l’échelle des motifs de licenciements  la faute lourde constitue l’échelon le plus haut. Le licenciement pour faute lourde est invoqué dans le cas où l’intention de nuire à l’employeur ou à son entreprise a été déterminée. Ces motifs de licenciement ne donnent pas le droit de préavis ni d’indemnités au salarié concerné.

Selon la jurisprudence, la faute lourde est invoquée lorsqu’il s’agit de concurrence déloyale, divulgation de secrets en lien avec l’activité de l’entreprise, malversations financières…

Nous y reviendrons!

Dakarposte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *