Belgique : Le présumé tueur de Mbaye Wade inculpé, Face au refus de la ville sainte de Touba, l’homosexuel sénégalais reposerait au cimetière de sa belle-famille.

Au moment où les obsèques du compagnon de Me Pascal Rodeyns, Mbaye Wade, tué vendredi 18 septembre chez lui à Liège, se tenaient au Centre funéraire de Robermont ce matin, son bourreau et son complice étaient présentés à un juge d’instruction.

Âgé de 25 ans, Jérémy Davin qui a été arrêté ce vendredi en même temps que son ami Louis suite à leur identification grâce aux images de vidéosurveillance, ont fait face au magistrat instructeur qui les a respectivement inculpés pour assassinat et meurtre.

La qualification des faits en assassinat est motivée par le fait que Jérémy ait emmené un couteau à son rendez-vous avec la victime. Arme qu’il a utilisée pour mettre un terme à l’existence de l’homme qu’il rencontrait pour la deuxième fois. C’est dire que les deux se connaissaient. Ce qui semble écarter la piste de l’homophobie. Il se susurre que Jérémy était lui-même homosexuel.

Dans tous les cas, l’affaire a connu une avancée significative et le statut de Me Pascal Rodeyns, compagnon de Mbaye Wade y est pour quelque chose. Pour cette raison, les deux mis en cause avaient tous les soucis du monde pour se faire assister par un avocat du barreau de Liège.

Face au refus de la ville sainte de Touba d’accueillir l’homosexuel sénégalais, sa belle-famille se serait décidée à l’enterrer en Belgique. C’est du moins ce que le père de son mari, Albert Rodeyns a affirmé sur sa page Facebook. « Ne vous tracassez pas, il sera inhumé dans le cimetière familial car nous l’avons accueilli dans notre famille dans son entièreté et sa diversité », s’est exprimé son beau-père. Mbaye Wade avait confié à son compagnon Me Pascal Rodeyns sa volonté de reposer auprès des siens, au Sénégal.

DAKARACTU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.