Ayant perdu l’usage de ses jambes lors d’une l’attaque: Kodjovi Obilalé, l’ancien gardien du Togo reçoit enfin une aide de la CAF !

Grièvement blessé lors de l’attaque contre le bus de la sélection du Togo survenue à Cabinda avant la CAN 2010 en Angola, le gardien de but Kodjovi Obilalé a perdu l’usage de ses jambes et n’a jamais pu renfiler les gants.

Après avoir été honoré par un prix spécial en janvier lors de la cérémonie des CAF Awards, le Togolais de 35 ans vient enfin de recevoir une aide financière d’un montant de 10 000 dollars de la part de la Confédération africaine de football (CAF). Il s’agit d’une belle avancée alors que l’ancienne direction de la CAF avait longtemps fait preuve d’une extrême dureté dans ce dossier.

Canal+ Rentrée Foot 2020
«Lorsque j’étais passé au Caire (lieu du siège de la CAF, ndlr), la CAF avait promis de m’aider dans mes activités agricoles. Je voulais les remercier parce qu’ils m’ont envoyé une lettre avec un chèque», a révélé Obilalé pour RFI repris par Afrikfoot. Une somme que l’ex-portier de Pontivy utilisera pour son projet Agrofoot, qui promeut l’agriculture durable.

wiwsport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.