Après Rangou: Son acolyte, Aissatou Ndiaye obtient la liberté provisoire

Mieux vaut tard que jamais dit l’adage. Aïssatou Ndiaye du nom de cet acolyte de Fatoumata Barry alias Rangou a bénéficié hier d’une liberté provisoire, accordée par la chambre d’accusation. Poursuivie pour les mêmes délits que la célèbre et sulfureuse Rangou à savoir diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, proxénétisme et défaut de carnet sanitaire, celle-ci a eu moins de chance que son compère.

Les gens s’étaient étonnés en son temps de la voir croupir en prison alors que ses autres acolytes avaient bénéficié d’une liberté provisoire. Renseignement pris auprès de sa famille, celle-ci nous signale que son avocat n’avait pas introduit de demande de liberté provisoire. Heureusement donc pour elle tout est bien qui finit bien, raconte Le Témoin.

Pour rappel, Fatoumata Barry, Aïssatou Ndiaye et Cie avaient été arrêtées puis placées sous mandat de dépôt depuis le 05 juin dernier lors d’un yendou party dans un hôtel de la place. Le juge qui a bouclé le dossier l’a envoyé en correctionnel pour y être jugé, rapportent nos confrères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *