111111111 Après avoir engrossé une fillette de 14 ans, il refuse la paternité ... VDN: Un individu arrache la perruque de cheveux naturels d’une jeune fille ... Rufisque: Une bonne dérobe des bijoux d'une valeur de 40 millions à sa ... - Dakarbuzz

Après avoir engrossé une fillette de 14 ans, il refuse la paternité … VDN: Un individu arrache la perruque de cheveux naturels d’une jeune fille … Rufisque: Une bonne dérobe des bijoux d’une valeur de 40 millions à sa …

Après avoir engrossé une fillette de 14 ans, il refuse la paternité et injurie les parents de la victime

A 14ans la nommé S.W traîne déjà une grossesse. Celui qu’elle a pointé du doigt refuse la paternité de l’enfant et abreuve d’injures les parents de la fille qui venaient lui annoncer la nouvelle. Les parents de la victime n’ont pas hésité à saisir la justice. Poursuivi pour les délits de pédophilie et détournement de mineur. Mr Fall a en effet reconnu qu’il entretient une relation amoureuse avec S.W .Cette dernière a aussi avoué qu’elle allait retrouver son amant dans sa maison à l’heure de la descente et entretenait des relations sexuels avec lui. L’affaire sera jugée le 25 septembre prochain.

DAKARACTU

VDN: Un individu arrache la perruque de cheveux naturels d’une jeune fille

Que les filles qui se promènent avec des perruques de cheveux naturels se la tiennent pour dit. Les agresseurs qui savent que ces perruques coutent une fortune ont jeté leur dévolu sur ces coiffures qui font fureur chez les femmes. Et ce n’est pas la jeune fille qui a été agressée ce mardi vers les coups de 5 h du matin sur les deux voies de la VDN qui dira le contraire. Cette dernière qui revenait on ne sait d’où à pareille heure a commis l’imprudence de marcher à pied sur la VDN selon Vox Pop.

En effet, tout de suite elle a été repérée par un jeune homme qui passait dans les parages et qui en réalité est un agresseur. Profitant de l’obscurité et de la quiétude des lieux, ce denier a surpris la dame pour lui arracher la perruque avant d’étaler comme un lapin. Cette perruque coûtait selon la dame 300 000 F Cfa et l’a acquise lors de la fête de Tabaski.

Rufisque: Une bonne dérobe des bijoux d’une valeur de 40 millions à sa patronne

De service dans une villa sise à la cité Sédima à Rufisque, une femme de ménage démunie résidente à Keur Massar n’a pas tremblé en faisant main basse sur les bijoux en or de sa patronne.

Un butin estimé à une valeur de quarante millions de nos francs et qui était soigneusement confiné dans un coffre-fort. Elle a été jugée devant le tribunal pour enfants. Selon le journal Vox Pop, les faits remontent peu avant la Tabaski .

Pour les deux présumés bijoutiers receleurs qu’elle a indexés notamment Khalifa Ababacar et Moussa Touré, ils sont en détention au commissariat urbain de Rufisque pour les besoins de l’enquête. Au terme de l’enquête, la piste d’un amant galant escroc de mineur n’est pas à exclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *