Après deux mariages, Bébé Basse heureuse avec Pape Diouf, malgré un passé présent

On se souvient qu’avant d’épouser Bébé Basse, fille d’un diamantaire du pays, le chanteur Pape Diouf avait conjugué le verbe « attendre » des années durant. A l’époque, il n’était pas si célèbre et débutait dans la carrière. Ensuite, Père Basse, en bon Hal pulaar, ne tenait pas à donner la main de sa fille à un musicien de surcroit griot. C’est pourquoi il imposera à Bébé un mari de son choix. Mais ce ménage ne durera pas, surtout que Bébé se liera avec un autre, qui l’épousera et lui fera son premier enfant. Mais, ce sera à nouveau le divorce, pour un troisième mariage avec l’auteur de « Kas Kas ». Depuis Pape Diouf est sur la toiture du showbiz sénégalais et s’y distingue. Ainsi croit-il dur comme fer que sa Bébé Basse est la chance de sa vie, d’autant qu’elle lui a donné un magnifique enfant. Il l’a bien dit : « jiggen dey jigg jëkeuram ». Seulement, ce chantre des « Laobés » doit travailler à se maintenir au top. Car, selon nos satellites bien braqués sur leur foyer, la très ravissante Bébé Basse, est contrainte de conjuguer avec le père de son premier enfant, qui semble regretter leur séparation. Selon des proches le gars veut se servir de leur gosse comme pont pour accéder à la partie la plus sensible de la dame : son cœur. Mais les amis de Bébé sont formelles : le deuxième mari n’a aucune chance, Pape Diouf occupe tout l’espace ; mais doit être vigilant, car une opération « tentative de récupération » n’est pas à écarter.

xibar.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *