Aly Ngouille Ndiaye: «Il ne faut pas en vouloir à Macky»

Le désormais ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, s’est enfin prononcé sur son limogeage du gouvernement. Dans son fief à Linguère, l’ex-premier flic du pays a demandé à ses militants de ne pas en vouloir au président de la République Macky Sall, qui l’a démis de ses fonctions.

«Je suis toujours au service du Sénégal et je reste militant de l’Alliance pour la République (Apr). Je demande aux militants de ne pas en vouloir à Macky Sall. Ma mission au ministère de l’Intérieur devait s’arrêter là», a conseillé Aly Ngouille à ses partisans.

L’ancien ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye s’est exprimé pour la première fois, ce 06 novembre, depuis sa sortie du gouvernement. Il s’est expliqué devant quelques uns de ses partisans et sympathisants dans son Linguère natal.

« Seul le président de la République, Macky Sall a le pouvoir constitutionnel de choisir ceux qui doivent l’accompagner dans le travail au sein du gouvernement. Nous avons cheminé avec lui depuis la formation de son premier gouvernement le 04 avril 2012 jusqu’au 01 novembre 2020 », a d’emblée soutenu l’ancien ministre qui témoigne de sa volonté de poursuivre son engagement pour le pays.

« J’estime que je ne suis plus dans le gouvernement, mais je suis dans le parti (APR). Notre motivation dans le parti c’est de travailler ensemble avec le président, Macky Sall pour l’intérêt général et nous y sommes toujours », a-t-il fait savoir.

Il croit d’ailleurs, avec sa sortie du gouvernement, avoir la possibilité de se concentrer davantage sur sa fonction d’élu local. « On peut bien comprendre les émotions des uns et des autres, mais le plus important c’est qu’en plus du gouvernement, j’ai été élu maire de la commune de Linguère. Donc si je ne fais plus partie du gouvernement, c’est une occasion pour mieux me concentrer sur ma mission auprès de la municipalité. Je ne vois aucunement l’intérêt de créer des histoires, car après tout, notre engagement pour le Djolof et généralement pour le Sénégal ne change pas; au contraire nous allons le poursuivre. Le plus important est que nous sommes sortis du gouvernement, la tête haute », a conclu Aly Ngouille Ndiaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *