Affaire Mame Diarra Fam: la réaction de l’agresseur présumé « D’abord je précise que je vis avec un handicap …

La députée libérale Mame Diarra Fam annonce avoir été « agressée et battue par deux nervis, envoyés par le maire de Guinaw rails nord ».

Joint par Seneweb, un des agresseurs présumés livre sa version des faits. Il s’agit de Lamine Thiam, chargé de communication de la collectivité territoriale précitée.
« D’abord je précise que je vis avec un handicap. Je marche avec deux béquilles. Comment une personne comme moi, peut être un nervis? », s’interroge-t-il d’emblée.
Revenant sur son accrochage avec la députée de la diaspora, Lamine soutient « avoir été au quartier de Mame Diarra Fam pour discuter avec les populations sur les efforts du maire visant à faciliter l’évacuation des eaux de pluie via un canal ».
« Sur la SenTv, la députée a tiré à boulets rouges sur la gestion du maire en matière d’inondations. Comme je n’ai pas eu un doit de réponse, j’ai décidé en tant que communiquant d’aller vers les populations pour leur expliquer ce qu’il en est réellement. Et j’étais accompagné d’une femme. », souligne Thiam.
« C’est sur ces entrefaites que des soutiens de la dame (Mame Diarra) sont venus pour nous sommer d’arrêter notre communication. Il y a eu des échanges d’injures. Mais j’ai demandé à celle qui m’accompagnait de nous en aller puisque le message était déjà passé. Et c’est justement à ce moment que Mame Diarra Fam m’a pris par par-derrière et m’a fait tomber. Je me suis ensuite défendu et on s’est battu », raconte le chargé de communication de la mairie de Guinaw Rails Nord.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.