111111111 Affaire Hiba Thiam : Les avocats de Dame Amar et Cie «très heureux » - Dakarbuzz

Affaire Hiba Thiam : Les avocats de Dame Amar et Cie «très heureux »

Dans l’affaire de la mort de Hiba Thia, les avocats de Dame Amar et Cie se réjouissent de la liberté provisoire accordée à leurs clients, hier soir mercredi 13 janvier à l’issue de leur procès. Toutefois, ils souhaitent une relaxe pure et simple des prévenus.

« Nous sommes très heureux pour eux qui retrouvent leurs familles après plus de 8 mois de détention. Mais nous restons sereins et vigilants parce que c’est une liberté provisoire et le jugement définitif sera rendu le 27 janvier prochain. Nous sommes très confiants pour la suite. Nous espérons la relaxe. Au pire, que le juge va suivre le réquisitoire du procureur et là Dame Amar et Cie auront déjà purgé la peine », a déclaré un des avocats de la défense, Me Ousmane Diagne sur Rfm.

Le conseil de justifier que « l’avocat est toujours heureux lorsque son client obtient la liberté lorsqu’on sait que sa détention a été un peu trop longue à partir des faits qui lui sont reprochés ».

Attraits devant la 3ème chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance (TGI) de Dakar, Dame Amar, Pape Diadia Tall, Fatoumata Jacqueline Rigal alias Choupette, Djibril Ndiogou Bassène alias Nekh, Alia Bakir, Lamine Diédhiou, Lamine Niane et Louty Ba risquent 8 mois de prison pour association de malfaiteurs, détention de drogue en vue de la consommation personnelle, violation de la loi sur le couvre et non-assistance à une personne en danger. De même que pour le policier Lamine Diédhiou arrêté pour corruption passive et  violation du couvre-feu.

Ceci, suite à la mort de Hiba Thiam survenue dans la nuit du 3 ou 4 avril 2020 à la suite d’une soirée « très arrosée » dans un appartement privé aux Almadies en plein couvre-feu. Le certificat de genre de mort fait état d’un arrêt cardiaque à la suite d’une overdose.

Suffisant pour que les avocats de la famille de Hiba Thiam réclament la somme d’un (1) milliard de FCFA pour toute cause et préjudice subis.

Source Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *