Adama Barrow menace : « A partir de janvier si Yahya Jammeh ne démissionne pas… »

Les relations entre l’ancien chef d’État au pouvoir pendant 22 ans et Adama Barrow continuent d’attiser les tensions dans le pays.
Le président élu de la Gambie, Adama Barrow, a déclaré à la BBC qu’il se proclamera président le 18 janvier si Yahyah Jammeh venait à ne pas démissionner.
Le président Jammeh souhaite que l’élection soit annulée et qu’un nouveau vote soit encadré par une commission électorale qui « craint Dieu ».
Cependant, l’ONU l’a exhorté à se retirer et n’a pas caché qu’il pourrait faire face à des sanctions s’ il continue à s’accrocher au pouvoir.
Les présidentielles gambiennes ont eu lieu le 1er décembre dernier destituant Jammeh à la tête du pouvoir depuis 1994.

 

Dakarflash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *