Accusé de viol: Tariq présente ses excuses «à sa famille, à Dieu, à tous…

Il a toutefois indiqué que «ce n’est pas parce qu’il y a eu des défaillances morales qu’on est coupable.» Mis en examen pour viol sur deux femmes, l’islamologue suisse, Tariq Ramadan, qui conteste ces accusations dont il fait l’objet, a présenté sur BFMTV ses excuses «à sa famille, à Dieu, à tous ceux qui dans la communauté musulmane ont été déçus.»

Il a toutefois indiqué que « ce n’est pas parce qu’il y a eu des défaillances morales qu’on est coupable.»«Dans ma vie, j’ai été en contradiction avec certains de mes principes, je l’assume. La religion est un espace pour être meilleur, moi j’ai fait mon examen de conscience. À ceux que j’ai déçus dans la communauté musulmane, je leur présente mes excuses parce que c’est ce que je dois faire», a-t-il souligné sur le plateau face au journaliste Jean-Jacques Bourdin.

BFMTV@BFMTV

Tariq Ramadan, mis examen pour « viol »: « J’ai des excuses à présenter à ma famille, à Dieu et à tous ceux qui dans la communauté musulmane ont pu être déçus »

Vidéo intégrée

6307:22 – 6 sept. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité190 personnes parlent à ce sujet

«À ce propos», interpelle le journaliste français, « Si vous vous excusez, celle dernière dit qu’elle retirera sa plainte. Allez-vous vous excuser ?» «Non. Laissez-moi dire ce que j’ai à dire sur ce cas. Je crois que celle qui doit des excuses, c’est elle. Elle a changé plusieurs fois de versions», réagit Tariq Ramadan.

L’essayiste, déjà mis en examen pour deux viols, est également visé par d’autres plaintes en France, en Suisse et aux États-Unis.


1 Commentaire

  1. MAHAMAT ADAM

    septembre 8, 2019 at 4:50

    patience cheikh,Ça c est juste un test de Dieu pour voir ta foie.meme au prophète youssouf on a dit qu il a essayé de violer la femme de son roi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.