Accusé de viol, le professeur soutient: « le caleçon retrouvé servait de chiffon »

Accusé de viol sur une de ses élèves, le professeur nie toutes les allégations et menace de porter plainte pour diffamation.

Attrait, ce lundi, devant la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar pour viol, détournement de mineure et pédophilie, le professeur conteste les accusations qui pèsent sur lui.

Mieux, il a promis de porter plainte contre la plaignante pour diffamation.

Après la découverte d’un jean et d’une culotte rouge par les enquêteurs, dans la salle de classe qui servait de chambre d’hôtel et les résultats du certificat médical attestant de viol, le professeur se lâche.

« Le caleçon était un chiffon avec lequel j’effaçais le tableau« , s’est-il justifié selon le journal « L’As ».

L’affaire est reportée jusqu’au 22 mars.

Coutinho vers une destination surprenante... Dembélé doit-il partir en prêt ? | Rumeurs Mercato

1 Comment

  1. DIALLO

    avril 3, 2018 at 2:26

    Mais comment est ce que la fille a donner le temps a son professeur

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *