Amanekh sur ses grands chevaux: «Je suis prêt contre Tyson»

Après avoir défié Baboye en vain, Amanekh de l’écurie Lébougui se tourne vers Tyson. Celui que l’on surnomme le Requin de Rufisque se dit fin prêt à en découdre avec Tyson.

 

Après la belle victoire de Baboye  sur Baye Mandione au  mois d’avril dernier à Kaolack,  Amanekh, qui n’avait point digéré  la défaite de son ami, déclarait  dans nos colonnes qu’il  voulait en découdre avec le  Lion de Pikine, histoire de lui  faire sa fête. Un mois après ce  défi, Baboye n’a pas donné  suite à cette sortie du Requin  de Rufisque.

Las d’attendre, il  a fini par changer son fusil  d’épaule pour s’attaquer à  l’aîné de Baboye qui n’est  autre que Tyson. En difficultés  depuis plusieurs lustres, peinant  à remporter la moindre  victoire, Tyson est attendu  pour retrouver son passé  d’antan. Et Amanekh croit dur  comme fer qu’il peut enfoncer  un peu plus Tyson et précipiter  sa retraite.

Au bout du fil, il  explique ses véritables motivations  : «C’est un lutteur respecté  par tous ses pairs. Un  grand champion qui a tout fait  dans l’arène. C’est pourquoi je  ne souhaite qu’une seule  chose : qu’il me tende la  perche. Je suis fin prêt à l’affronter.  Ce serait un beau  duel. J’ai beau essayer de rencontrer  Baboye mais il a d’autres  projets. J’avais ouvert  mes portes à Boy Niang 2  pour un combat revanche  mais lui se focalise sur les  Balla Gaye 2, Gris Bordeaux,  Modou Lô. Je voulais aussi  croiser Zoss mais vu sa situation,  je ne pense pas qu’il ait  le courage de m’affronter. Sachant  que la saison tire à sa  fin, je ne souhaite pas vivre  une nouvelle année blanche.  Tout ce que je veux, c’est  nouer mon nguimb. Et mon  souhait le plus ardent est d’en  découdre avec Tyson.»

Les  promoteurs qui sont intéressés  par un duel entre Amanekh  et Tyson sont interpellés.  La balle est dans leur camp.

Source : Sunu Lamb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *