( 05 Photos) Oussama ben Laden : Le soldat qui l’a tué expulsé D’un …

Le Marine américain Rob O’Neill a été débarqué pour cause d’ivresse.
Rob O’Neill était attendu le 25 février 2018 au Texas, mais le vétéran des commandos de marine américains (US Navy Seal) a mis plus de temps que prévu pour arriver. Toujours très bien informé, TMZ rapporte que le militaire de 41 ans, devenu consultant et conférencier, a été débarqué du vol American Airlines reliant Nashville (Tennessee) à Dallas.

Avant que l’avion ne décolle, plusieurs membres de l’équipage ont remarqué l’état d’ébriété très avancé de Rob O’Neill. Un témoin a notamment indiqué que le soldat américain, connu pour être celui qui a tué Oussama ben Laden le 2 mai 2011 à Abbottabad (Pakistan), a verbalement agressé un employé et aurait même perdu connaissance. Rob O’Neill aurait ensuite repris connaissance et aurait été prié de quitter l’avion, ce qu’il aurait finalement accepté malgré son hostilité, clairement exprimée. Appelés par l’équipage, des officiers de police l’attendaient à la sortie de l’appareil pour l’escorter en toute sécurité.

Vétéran ultra-décoré, Rob O’Neill n’a pas été arrêté mais s’est vu sommer de retrouver ses esprits dans un hôtel, après que les agents de police ont appelé un taxi pour l’y conduire. American Airlines l’a enregistré par la suite sur un autre vol.

Sans aucune doute peu fier de son écart, Rob O’Neill n’a pas commenté l’incident sur sa page Facebook. Le soldat américain a ainsi préféré saluer l’excellent moment passé à la convention où il était invité et c’est tout sourire qu’il s’est affiché ensuite à San Antonio.

Jusqu’en 2014, l’identité de Rob O’Neill était un secret de Polichinelle. Une fois son visage révélé au grand jour, le vétéran des Navy Seals a une nouvelle fois parlé de lui en publiant ses mémoires, The Operator, sortis fin 2017 en France et approuvés par le Pentagone. Une exposition médiatique qui lui vaut la rancune de ses anciens frères d’armes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.